Skip to main content

PAGE D'ACCUEIL / ÉTINCELLE / Le programme

Le programme -

‹‹ Décembre 2017 ››
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Vendredi 15:

LES NUAGES QUI PASSENT

13 Déc 20:00 - 16 Déc 21:30

Décembre 2017:

6-9

CONFERENCES GESTICULEES

La Maison de Quartier de la Jonction présente

Conférences gesticulées à l’Étincelle

les 6, 7, 8 et 9 décembre 2017. Autour d’une tablée conviviale, discussions et partages s’ouvriront avec le public chaque soir après les conférences.

 

Lien: Évènements Facebook

 

En quoi ça consiste ?

La Conférence gesticulée une arme que le peuple se donne à lui-même.

La conférence gesticulée est une prise de parole publique sous la forme d’un spectacle politique militant. Construite par une personne à partir de ses expériences, c’est un acte d’éducation populaire fondé sur l’envie de partager ce qu’on a compris, tel qu’on l’a compris là où on l’a compris. En ajoutant sa conférence à celles qui existent, chacun.e participe à l’élaboration d’un rapport de force anticapitaliste et invite ceux et celles qui la reçoivent à se poser la question de leur propre place dans le système.

Acte subversif, la conférence gesticulée transgresse la légitimité toujours contestée à parler en public. Elle dévoile, dénonce, questionne et analyse les mécanismes de domination.

 

Qui ?

Un collectif de conférencier.ère.s gesticulant.e.s franco-suisse constitué à l’issue d’une formation à la conférence gesticulée accompagnée par :

• Franck Lepage – Formateur à L’Ardeur et à l'initiative du concept. Il a plusieurs conférences gesticulées à son actif (Inculture(s) 1 ; Inculture(s) 2 ; Inculture(s) 5)

• Nicolas Gaillard - formateur à la Scop L’Orage et conférencier gesticulant (La magie du travail social)

• Juliette Ryser - Comédienne, enseignante, formatrice et conférencière gesticulante (Détournement de fond)

Formation organisée par l’association Et Fait Planète, de janvier à septembre 2017, en Haute-Savoie.

 

Mercredi 6 décembre à 19h

Transclass Express Histoire sociale d’un prof de philo qui déraille de Maxime Mariette

Il paraît qu’il suffirait de travailler pour réussir et s’élever socialement. Il paraît que le talent ça compte ! Il paraît que lorsque nous faisons un choix, nous en sommes entièrement responsables. Il paraît qu’en nous il y a quelque chose qui s’appelle liberté individuelle.

Il en paraît des choses. Et si ce n’était pas si simple ? Et si s’élever dans l’échelle sociale, ce n’était pas le fruit d’une volonté libre mais le résultat d’une souffrance sociale si9 intense qu’elle nous force à prendre la fuite, à laisser tomber, sans forcément le comprendre notre milieu d’origine ?

Maxime Mariette ancien professeur de philosophie nous raconte avec humour comment il est arrivé à comprendre que l’ascension sociale est une arme puissante du capitalisme

 

Jeudi 7 décembre à 19h

« … et baisse les yeux quand j’te parle ! » de la violence éducative ordinaireà la violence de l’humanitéde Camille Pasquier

Nous entendons souvent « Le monde est ainsi fait ! » Mais le monde ne marche t-il pas sur la tête ? Voilà des questions que je me suis posées en tant que comédienne, moi qui joue pour de faux des violences qui ont lieu pour de vrai. En devenant maman je me suis demandé : « Ça marche comment un petit d’homme ? » …Sur le chemin, j’ai découvert le terme de Violence Éducative Ordinaire. What ??J’ai alors compris qu’un sévère malentendu existait au sujet des enfants. Quelle extraordinaire aventure que devenir parents, mais combien celle-ci peut être parfois désarmante ! Et si c’était lui, le malentendu, le premier coupable de la brutalité du monde ? Le monde est tel que nous le fabriquons, avec les enfants que nous accompagnons au quotidien. Gros challenge !

 

Vendredi 8 décembre à 19h

Pratiques et théorie de l’autogestion

De Longo maï à Proudhon, un parcours entre déception et espoirs. de Caroline Meijers

C’est quoi l’autogestion ? Qui a eu cette idée, et pour quels raisons ? Qu’est-ce que l’idée de l’autogestion et du fédéralisme qui en découle peut apporter comme réponse aux problèmes économiques et politiques actuels, comme par exemple les aspirations d’autonomie de l’Ukraine ou de la Catalogne ? Quelles sont ces difficultés dans la pratique ?

Pourquoi l’idée d’autogestion est-elle pertinente ?

Caroline Meijers a vécu depuis ces 17 ans dans les coopératives de Longo mäi, où elle a vécu l’autogestion au quotidien. En 2007, elle a entrepris des études en philosophie politique et en histoire, et elle s’est surtout intéressée aux idées de l’anarchiste Pierre-Joseph Proudhon. Dans cette conférence, elle compare les idées de Proudhon à la pratique autogestionnaire de Longo mäi.

 

Samedi 9 décembre à 11h

« Une vulgaire histoire de banque »

Collabo de gauche ou résistant de droite ?

Faire sauter la banque ?!

Les banques et les banquiers sont désignés comme les causes de tous nos maux ou comme les sauveurs suprêmes, selon le point de vue...

A quoi (qui) servent la banque, la monnaie et l'argent ?

Quentin, fort de son expérience personnelle tente de répondre à cette question en posant son regard cynique sur le monde de la banque, ou son regard sur le cynisme de la finance, pas simple... Vous y apprendrez sans doute quelques mécanismes financiers. Et à la fin, si vous êtes sages, vous saurez comment jouer du bilboquet !

 

Samedi 9 décembre à 14h

Pif, Pifou & Mickey fond de la propagande de Pierre Gilbert

Il n’y a pas de démocratie possible sans information libre et pluraliste

Des souvenirs d’enfant à ma colère d’ado, du jeune militant communiste à l’insoumis d’aujourd’hui, cette conférence gesticulée vous parle de la tentative de s’émanciper des idées reçues, du prêt à penser. Dans l’histoire de France et depuis des siècles il a fallu batailler pour gagner et regagner la liberté d’expression, de la presse et de pensée. Si des milliardaires dirigeants de groupe industriel et financier achètent des médias ce n’est peut-être pas par philanthropie, mais pour consolider leurs influences et leurs affaires La concentration des médias dans les mains de quelques familles posent la question du pluralisme et du fonctionnement démocratique. Bien sur ce n’est pas nouveau, mais avec l’arrivée des Google, Amazon, Facebook et Apple la question du contrôle et de la manipulation de l’information remet en cause notre libre arbitre et notre capacité à développer notre sens critique. Mais dans la fabrique de l’information quel rôle chacun de nous jouet-il ? Comment faire pour trier le vrai du faux ? Vérifier l’information ? Oui mais comment faire ? Cette conférence gesticulée vous propose un voyage des années cinquante à nos jours. Elle vous emmène de l’engagement d’un jeune ouvrier communiste à l’homme plus âgé qui voudrait bien croire qu’il s’est émancipé des dogmes et des manipulations médiatiques.

 

Samedi 9 décembre à 17h

LA LECTURE, EN-QUÊTE DE POUVOIR de Nathalie Athlan

« Il faut lire ! Il faut lire ! »

Plus on nous le dit, moins on en a envie.

C'est comme pour arrêter de fumer ou de manger du chocolat. Le subjonctif, comme l'impératif, n'est-ce pas Monsieur Pennac, sont des modes formidables…pour susciter la résistance. Pourquoi faudrait-il lire ? Et pourquoi on ne lit pas ?

Lire ou pâlir, telle est la question ? Et si notre "amour" de la lecture, ou notre indifférence, voire notre rejet vis-à-vis d'elle n'était pas qu'une simple affaire de goût ? Ou plutôt : et si le goût de lire était programmé dès l'entrée à l'école et même avant ? Et si le capitalisme avec un grand KK avait quelque chose à y voir ?

Et si, allons encore plus loin, l'échec en lecture était la grande réussite de l'école…malgré toute la bonne volonté des enseignants (ou peut-être grâce à elle) ?

Bon sang, mais c'est bien sûr ! Cherchons qui assassine la lecture !

« A qui profite l’écrit ?» Nathalie, entre science-fiction et scène du crime, nous conte

ses aventures de lectrice contrariée et de petite prof à la gueule de bois

 

Samedi 9 décembre à 19h

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’argent (sans jamais oser le demander) de Christian Sutter

METTEZ VOS CROYANCES SUR LA MONNAIE A L’EPREUVE !

Spécialiste de la prévoyance, jai fondé la première société de courtage à but non lucratif de Suisse avec un axe marqué autour de l’éthique. Confronté à une clientèle «prise en tenaille» par l’effondrement des retraites et l’augmentation incessante des coûts de la santé, j’ai acquis la certitude que plus aucune solution ne pouvait être trouvée avec des produits et quune implication citoyenne et/ou politique devenait indispensable d’autant plus dans un contexte de création monétaire débridée comme actuellement !

Ceci m’a poussé à suivre pendant une année formation avec Franck Lepage, créateur des conférences gesticulées en 2006.

Mélange de one-man-show et de conférence, la conférence gesticulée est un spectacle politique militant qui vise à transmettre avec humour et autodérision, l’expérience et les enseignements tirés par le conférencier par rapport à son sujet.

Le subtil mélange entre savoir froid (la théorie, le cadre légal, etc..) et savoirs chaud (le vécu) a pour vocation de poser en douceur le spectateur sur un vaste choix de possibles pour qu’il puisse lui-même questionner sa position et devenir acteur de changement s’il le désire.

 

Réservation:

Auprès de la maison du quartier de la Jonction
Du lundi au vendredi de 16h à 18h30
022 545 20 20
mqj@mqj.ch

 

Tarifs : 15.- CHF par conférence (tarif réduit 12.- CHF

70.- CHF le passe pour les 7 conférences (tarif réduit 60.- CHF)

Autour d’une tablée conviviale, discussions et partages s’ouvriront avec le public chaque soir après les conférences,

Organisation : Maison du Quartier de la Jonction et Federanim (fédération de l’animation socioculturelle)

13-16

LES NUAGES QUI PASSENT

Patrick Brunet chante et raconte

Evocation poétique, avec des textes et des chansons sur l'errance des gens du spectacle, gens du cirque et gens du voyage, leurs anecdotes, leur quotidien et leur besoin de mouvance.

Magali Bossi accordéon et batterie Mathieu Bielser trompette, clarinette, contrebasse, clavier Patrick Bielser trompette et contrebasse

-->